Avant toutes choses – First and foremost.

Nous vivons une époque dingue, complètement folle, l’ère de la mondialisation,
de l’uniformisation des mœurs, des cultures, des opinions, des apparences,
des vies, des valeurs.
Le monde court et ne vous attend pas.
Il faut dire qu’il ne vous laisse pas le choix,
soit vous montez dans le train, soit vous restez sur le quais des indécis,
de ceux qui se sont posés trop de questions, qui cherchent peut être une autre façon
d’avancer dans la vie, un moyen plus serein, plus sain.
Oui, parce qu’il n’y a pas besoin de préciser mais faisons le quand même pour ceux qui ne
sont jamais montés dans un train.
Sachez que pour les pauvres il y a les places debout, ceux qui ont un peu plus d’argent,
l’équivalent des classes moyennes dans un train, ceux-là qui ont pu payer une place assise
n’ont pas leur places attitrées, ils doivent se battre pour avoir la meilleure.
Loin du bruits, des lieux de passages fréquents, des toilettes, celle près de la fenêtre.
Et pour les plus riches, il y a la première classe, calme, propre; le voyage pour eux est sans
encombres.
Alors oui il y a ceux qui ne prennent pas forcement le train tout simplement parce qu’ils ne
veulent pas se soumettre à la seule option qu’on leur présente, ne pouvant accepter de ne
pas avoir le choix, ils sont persuadés qu’il y a un autre moyen d’avancer dans la vie.
Quitte à ce que ce soit plus difficile, à être seul sur la route, à prendre du retard.
Mais ils auront eu le choix, la liberté de choisir, d’être différent, d’être eux-mêmes,
La liberté de choisir son propre moyen de transport pour sa propre voie, sa propre vie.

C’est donc dans ce monde, dans cette atmosphère, dans cet environnement que j’ai fais mon choix.
Vivant en France, étant musulmane, d’origine marocaine berbère, mariée à un français de souche.
Entre ceux qui estiment que vous devez, non pas vous intégrer, mais vous assimilez, vous perdre
dans les valeurs françaises au détriment de vos origines, de vos convictions, de tout ce qui
fait ce que vous êtes.
Et ceux qui estiment que vous êtes avant tout vos origines, votre religion, peu importe votre
parcours, votre vécu, s ‘intégrer c’est s’égarer.
J’aime plus que tout ce pays dans lequel j’ai grandi, dans lequel je peux avoir un avenir,
tout autant que l’autre pays dans lequel je suis née, dans lequel j’ai vécu mes plus beaux
souvenirs.
Je les aime.
Ne demandez pas à un enfant de choisir entre sa mère et son père.
N’enlevez pas à un enfant sa mère, ne lui enlevez pas son père.
Il a besoin des deux pour grandir, pour se construire sainement, pour être accompli.
Définition du mot accompli: parfait en son genre.
PARFAIT EN SON GENRE.

Je suis une femme arabo-berbèro-musulmane vivant en France, mariée à un homme français, qui a mis au monde un homme français. Point.

Cette phrase veut tout dire pour qui veut la comprendre. Il n y a rien à ajouter.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :